PATRON LES ENCHANTEES : costume de Dragon : cape et masque

Dans cet article vous trouverez toutes les informations nécessaires, et les photos d’un pas à pas détaillé, pour réaliser le costume de dragon (masque et cape) dont vous trouverez le patron sur la boutique Les Enchantées.

ATTENTION :

  • CAPE : le patron de la cape comprend une marge de couture de 5mm.
  • MASQUE : le patron du masque ne comprend pas de marge de couture. Reportez le patron sur les tissus choisis et découpez à 5mm du tracé. Vous devrez coudre précisément sur ce tracé pour des finitions parfaites. D’autre part, ce masque est aisément réalisable dans des chutes de tissu. Le métrage des tissus nécessaire est donc donné en deux formats : rectangle long et rectangle ramassé, de façon à faciliter le choix des morceaux de tissu.

LE MASQUE : PAS A PAS

matériel nécessaire :

  • Les patrons imprimés en pleine page (vérifiez que le repère de 5 cm mesure bien 5 cm une fois les pages imprimées), assemblés si nécessaire, et découpés (je vous conseille de les imprimer sur du papier épais de manière à reporter plus facilement les contours sur le tissu, et de façon à pouvoir conserver ces patrons sans que la papier ne s’abîme trop)
  • matériel de couture de base (aiguille, fil blanc, ciseaux de couture à bout fin et pointu, épingles)
  • machine à coudre avec les points de base : point droit et point zigzag
  • fer à repasser (conseillé mais pas absolument nécessaire)
  • tissu A (couche arrière du masque) : 35×40 cm ou 20×65 cm
  • tissu B (couche avant du masque) : 30×40 cm ou 20×55 cm
  • tissu C (les yeux) : 25x25cm ou 10×35 cm
  • tissus D (les écailles losanges du nez) : 4 carrés de 15×15 cm
  • ouatine fine : 45×35 cm ou 70×20 cm
  • élastique : 32 cm

1- Reportez deux fois la forme A sur le tissu A, en miroir de part et d’autre de la ligne en pointillé. De la même manière, reportez deux fois la forme B sur le tissu B. Reportez la forme C sur le tissu C, deux fois dans un sens et deux fois en miroir dans l’autre sens. Reportez 8 fois la forme D dans les tissus sélectionnés pour les écailles : deux fois part écaille. Découpez toutes les formes à 5 mm du tracé obtenu.

2- Dans la ouatine, reportez une fois les formes A et B en miroir de part et d’autre de la ligne en pointillé, et quatre fois la forme D. Découpez à 5 mm du tracé obtenu.

3 – Placez endroit contre endroit les deux tissus de formes A sur la ouatine de même forme. Epinglez tout le tour. Cousez précisément sur le tracé, en laissant une ouverture de 4 cm en bas au centre de la forme. Crantez ensuite toutes les parties concaves (faites des incisions dans les épaisseurs de tissu jusqu’au ras de la couture tous les 3mm à peu près) et coupez l’excédent de tissu sur toutes les pointes. Le crantage et la découpe près des pointes sont importants car ils permettront au tissu de bien épouser la forme requise une fois les formes retournées.

4- Grace à l’ouverture laissée en bas, retournez la forme A comme une chaussette. Aidez-vous d’une pointe comme un pic à brochette ou une aiguille à tricoter pour pousser le tissu dans les pointes. Fermez l’ouverture par quelques points invisibles à la main. Repassez la forme au fer pour bien marquer les contours.

5- Placez endroit contre endroit les deux tissus de forme B et épinglez-les sur la ouatine de même forme.

6- Epinglez tout le tour. Cousez sur le tracé en laissant une ouverture de 4 cm entre les cornes. Je vous conseille de coudre les cornes avec un point droit moins long que celui proposé automatiquement par votre machine : passez de 2.5 mm à 1 mm par exemple. Crantez toutes les parties convexes, notamment entre chaque feston des cormes, et coupez le tissu au ras des pointes.

7- Retournez la forme comme une chaussette grâce au trou laissé entre les cornes. Poussez bien le tissu dans les pointes et les festons des cornes à l’aide de la pointe déjà utilisée précédemment. Cette étape est importante car elle donne une belle forme au masque. Repassez. Fermez l’espace entre les cornes par quelques points invisibles à la main.

8- Dessinez sur la forme les yeux à 4,5 cm de distance. Dessinez les traits partant des yeux et allant jusqu’aux pointes du masque, ainsi que les vagues sur les cornes.

9- Cousez au point droit sur tous ces tracés.

10- Placez endroit contre endroit les tissus de forme D sélectionnés pour les écailles du nez du dragon. Placez ces losanges sur les ouatines de même forme et cousez sur le tracé en laissant un espace de 2 cm non cousu. Coupez les pointes au ras de la couture, retournez les losanges comme des chaussettes, formez bien les pointes en poussant le tissu de l’intérieur avec une pointe, puis refermez les trous laissés par quelques points invisibles à la main.

11- Placez la forme B sur la forme A. Epinglez dessus les losanges qui se superposent sur leur moitié.

12- Faites une couture au point droit depuis le centre du premier losange jusqu’au centre du dernier.

13- Placez endroit contre endroit les formes C. Epinglez et cousez au point droit (un point moins long, de 1 mm comme pour les cornes) le pourtour en laissant en bas un espace ouvert de 2 cm. Crantez entre les pointes, coupez le tissu des pointes à 2mm de la couture, puis retournez les yeux comme une chaussette à travers l’ouverture laissée. Poussez bien le tissu dans les pointes et refermez l’ouverture par quelques points invisibles à la main.

14- Dessinez deux amandes pour la forme des yeux.

15- Placez les yeux sur le masque. Les pointes des deux amandes dessinées doivent être à 4,5 cm l’une de l’autre. Cet écart entre les yeux permet au masque d’être porté par un enfant de tout âge. Bien sûr les yeux des jeunes enfants se placeront davantage vers les pointes intérieures des amandes, alors que les yeux des plus grands seront davantage vers les pointes extérieures. Vous pouvez donc aussi mesurer l’écart entre les yeux de l’enfant à qui se masque est destiné et l’utiliser pour cette étape de la confection.

16- Epinglez les yeux puis cousez au point zigzag tout le pourtour des amandes dessinées, du côté extérieur du tracé.

17- Découpez à l’aide de ciseaux pointus les différentes couches de tissu de l’intérieur des amandes des yeux au ras de la couture en zigzag. Vous couperez peut-être par endroit par couture, ce n’est pas gênant.

18- Pour consolider la couture autour des yeux, refaites deux ou trois coutures au point zigzag par dessus la première. Vous pouvez choisir un fil d’une couleur différente pour trancher avec les tissus choisis.

19- Cousez l’élastique au dos du masque. La longueur de 32 cm est indicative. En fonction de l’élasticité de l’élastique choisi et de la taille de l’enfant à qui est destiné le masque, vous pourrez avoir besoin de raccourcir l’élastique.

LA CAPE : PAS A PAS

Matériel nécessaire :

  • Les patrons imprimés en pleine page (vérifiez que le repère de 5 cm mesure bien 5 cm une fois les pages imprimées), assemblés, et découpés (je vous conseille de les imprimer sur du papier épais de manière à reporter plus facilement les contours sur le tissu, et de façon à pouvoir conserver ces patrons sans que la papier ne s’abîme trop)
  • matériel de couture de base (aiguille, fil blanc, ciseaux de couture à bout fin et pointu, épingles, et une épingle à nourrice)
  • machine à coudre avec les points de base : point droit et point zigzag (ou point de surfilage)
  • fer à repasser (conseillé mais pas absolument nécessaire)
  • tissu pour la cape : 150×220 cm
  • tissu pour le col : 13,5×53 cm (vous pouvez aussi réaliser le col dans les chutes de tissu de la cape sans avoir besoin de prévoir un métrage supplémentaire)
  • tissus pour les losanges : 11 losanges de 8×15 cm de différentes couleurs.
  • élastique : 80 cm (4×20 cm)
  • ruban : 80 cm

1- Reportez le patron de la cape, deux fois, en miroir de part et d’autre de la queue, puis découpez les formes obtenues. Epinglez puis cousez au point zigzag des losanges sur l’une des capes.

2- Epinglez un élastique de 20 cm plié en deux sur l’autre cape aux bouts et aux centres des côtés qui s’accrocheront aux bras.

3- Retournez la cape aux losanges et placez-la face cachée sur la cape aux élastiques. Epinglez tout le tour et cousez au point droit à 5 mm du bord du tissu, en laissant un espace de 10 cm non cousus sur l’un des côtés qui s’accrocheront aux bras.

4- Crantez toutes les courbes concaves de la cape, c’est-à-dire les bords des ailes et de la queue, mais pas les lignes droites des cotés qui s’accrocheront aux bras. Coupez aussi les pointes à 2mm de la couture.

5- Retournez la cape comme une chaussette à travers l’espace laissé non cousu. Refermez cet espace par quelques points invisibles à la main.

6- Prenez le rectangle choisi pour le col de la cape.

7- Pliez-le en deux dans le sens de la longueur, épinglez le bord long puis cousez-le au point droit.

8- Retournez le col comme une chaussette, et repassez la couture afin qu’elle soit bien marquées.

9- Faites un ourlet rentré aux deux extrémités du col. Epinglez-le, puis faites une couture au point droit à 5 cm du bord LONG cousu précédemment. Faites ensuite une petite couture à 1 mm du bord COURT EN VOUS ARRETANT A LA COUTURE DU BORD LONG FAITE JUSTE AVANT. Vous laissez ainsi une ouverture dans laquelle le ruban viendra coulisser.

9- A l’aide d’une épingle à nourrice, glissez le ruban dans la coulisse. Placez le col bien au centre du ruban et faites-le froncer.

10- Placez-le sur le col de la cape, épinglez-le et cousez-le au point droit sur les fronces. Je fais deux coutures à 2 mm l’une de l’autre pour bien sécuriser cette couture qui est très sollicitée quand les enfants jouent avec la cape.

Nécessaire de lange pour poupée 30 cm (patron gratuit téléchargeable)

TOUT le nécessaire pour langer sa poupée : lingettes, couches, et tapis à langer avec rangement, pliable pour l’emmener partout avec soi ! Mes enfants l’ont adopté et jouent des heures avec. ATTENTON : j’ai concu cet ensemble pour une poupée de 30cm environ, type poupon Câlin Corolle. La couche n’ira pas des poupées de taille supérieure. Cependant, pour le tapis à langer, il vous suffit d’agrandir le rectangle central pour l’adapter à un poupon plus grand. La taille des poches de rangement quant à elle peut rester la même tant que la taille du rectangle central n’est pas plus petite que celle proposée dans le tuto suivant.

Pour confectionner l’ensemble il vous faut :

Pour la couche ou le tapis, vous aurez besoin d’un matériel de couture de base : machine à coudre, fil de la couleur souhaitée (blanche dans mon cas), une aiguille, et un ciseau de couture à bout pointu. Un fer à repasser est conseillé (non indispensable) afin de marquer nettement les contours cousus.

COUCHE :

1- Reportez le patron sur le molleton et sur le tissu puis découpez les formes obtenues.

2- Superposez-les endroit contre endroit et cousez le pourtour en laissant une ouverture de 4 cm en haut entre les deux oreilles. Crantez toutes les patries convexes (c’est à dire faire des incisions perpendiculaires à la couture jusqu’à un 2 mm de celle-ci dans les courbures rentrantes.

3- Retournez la couche comme une chaussette par l’ouverture laissée précédemment dans la couture du pourtour. Fermez l’ouverture par quelques points invisibles à la main.

4- Cousez deux scratchs (coté qui gratte) sur l’avant de la couche, côté tissu à motifs.

5- Cousez deux scratchs (côté doux) sur les deux oreilles de la couche, côté tissu molleton.

TAPIS A LANGER :

  • Patron téléchargeable gratuitement à imprimer en pleine page et à découper.
  • Tissu à motif : 50×60 cm
  • Tissu molleton (pour sweat) : 20×26 cm
  • Tissu éponge : 25×40 cm
  • Ouatine : 25×40 cm
  • Scratch : 10 cm
  • Ruban : 4 morceaux de 4cm soit 16 cm
  • Reportez la forme A deux fois dans le tissu à motifs et deux fois dans le molleton. Reportez la forme B quatre fois dans le tissu à motifs. Découpez toutes les formes. ATTENTION vous devez garder de côté un rectangle de tissu à motif de 25×40 cm.
  • Placez endroit contre endroit le molleton et le tissu à motif de forme A. Placez endroit contre endroit les tissus à motifs de forme B. Epinglez et cousez la partie dessinée en vert sur le patron et qui correspond au rabat arrière et à l’ouverture avant des pochettes de rangement.
  • Crantez les contours concaves des parties B ( qui correspondent à l’avant des pochettes de rangement).
  • Retournez-les pour faire apparaitre l’endroit du tissu, et repassez les bords pour qu’ils soient bien nets.  
  • Découpez la marge de couture à 2 mm de la couture des vaguelettes des formes A, et crantez entre chaque vaguelette.
  • Retournez les formes B de l’intérieur pour faire apparaitre l’endroit des tissus. Repoussez bien le tissu dans les vaguelettes pour que leur forme soit nette et repassez-les si besoin. Surpiquez les bords supérieurs de la forme A, c’est-à-dire tout le pourtour du rabat des pochettes de rangement, de manière à avoir des contours bien marqués. Puis faites une couture au point droit sur la ligne de pliure du rabat.
  • Voici une photo en gros plan de l’étape précédente.
  • Placez la forme B sur la forme A de façon à ce que les deux extrémités supérieures de la forme B viennent toucher la ligne de pliure du rabat de la forme A. Vous vous retrouvez alors avec 4 tissus superposés du dessous jusqu’au dessus : un tissu de forme A à motifs, le molleton de forme A, puis deux épaisseurs de forme A.
  • Relevez le tissu à motif de forme A du dessous, et le tissu de forme B du dessus, de manière à ce qu’ils se touchent. Epinglez ensemble le molleton de forme A et le tissu à motif de forme B qui restent.
  • Cousez le tour, couper les deux pointes en bas.
  • Rabaissez le tissu de forme B.
  • Epinglez deux morceaux de ruban sur le tissu à motifs de forme A toujours relevé. Sur l’une des pochettes vous les épinglerez à droite, sur l’autre vous les épinglerez à gauche.
  • Relevez de nouveau le tissu de forme B du dessus et épinglez-le avec le tissu à motifs de forme A. Cousez le pourtour en laissant une ouverture de 3 cm en haut au centre. Coupez les pointes à 2 mm de la couture.
  • Rabaissez ces deux parties cousues sur la pochette en faisant passer le rabat à travers l’ouverture laissée non cousue. Fermez l’ouverture part quelques points invisibles à la main.
  • Cousez les scratchs (vous pouvez aussi utiliser des boutons pressions).
  • Placez les deux pochettes sur le tissu éponge, en bas, à 2 cm du bord inférieur. Les rabats doivent être en haut, contre le tissu éponge. Epinglez les rubans pour qu’ils restent bien perpendiculaires aux bords du tissu éponge.
  • Par-dessus, placez et épinglez le tissu à motifs à l’envers, et une épaisseur de ouatine.  Cousez tout le pourtour en laissant une ouverture de 5 cm en bas au centre.
  • Coupez les angles à 2 mm de la couture.
  • Retournez le tapis comme une chaussette à travers l’ouverture laissée non cousue, puis fermez-la par quelques points invisibles à la main. Surpiquez tout le tour à 1 cm du bord pour une jolie finition.
  • Placez les scratchs de manière à ce qu’ils se superposent quand vous pliez le tapis en trois, et cousez-les. ATTENTION, placez les scratchs « qui grattent » sur le tissu éponge et pas sur le tissu à motifs de manière à ce qu’ils ne s’accrochent pas dans les fils de l’éponge et ne l’abiment pas quand vous refermerez le tapis.